Contactez nous ...

Envoyer

Posts Categorized : Non classé

SONY DSC
Gecac-Tremplin à Jobs d’été

SONY DSC

Cette année encore, Gecac-Tremplin était à Athanor tout l’après-midi du mercredi 5 avril afin de participer à Job d’été. Cette manifestation co-organisée par Pole emploi, le PIJ (Point information jeunesse) et les villes de Désertines, Commentry et Montluçon, a rassemblé une quarantaine d’entreprises et d’associations du bassin d’emploi. Le but est de permettre aux jeunes d’aller directement à la rencontre d’éventuels employeurs durant la période estivale.

Gecac-Tremplin est dans sa phase de recrutement et, suite à sa présence à Jobs d’été, le service pourra étudier quatorze CV. Dans le cadre des remplacements dans les établissements sociaux et médico-sociaux de ses adhérents, Gecac-Tremplin cherche des jeunes de plus de 18 ans qui seraient disponibles durant tous les congés car une période d’adaptation au poste est nécessaire.

032017
RezoCAMSP dans Direction(s)

Dans son numéro de mars, le magazine spécialisé Direction(s) évoque, dans un reportage de trois pages, le mode de fonctionnement particulier et inventif de RezoCAMSP. Le Gecac est heureux de se faire l’écho de cette présentation puisque qu’il s’agit d’une structure gérée par l’un de ses membres fondateurs : l’Apajh Haute-Loire.

Mis en place en 2011, le service médico-social qui s’adresse aux enfants en situation de handicap de moins de 6 ans, est un exemple de la capacité à innover, en terme de prise en charge, dont est capable le secteur. Actuellement, soixante-sept jeunes sont suivis individuellement par une équipe pluridisciplinaire soit dans les locaux du service à Brioude, soit au plus près du domicile de l’enfant. En effet, les professionnels ont dû réfléchir à la mise en place d’un dispositif qui évite les ruptures de prise en charge et ce, dans une zone rurale. « Le réseau, explique Direction(s), apporte un vrai lien de coordination et met l’ensemble des professionnels dans une même dynamique ». Ce mode d’organisation a entraîné « des pratiques nouvelles. (…) En externe, nous avons passé des conventions avec des professionnels paramédicaux libéraux qui partagent les mêmes valeurs de prise en charge précoce des enfants », explique Dominique Filiol, directrice du RezoCAMSP. « La qualité des liens est essentielle pour faire institution sans les murs », renchérit-elle.

22C-8-20170331111124

 

 

 

 

 

22C-8-20170331111158

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Remise du diplôme Assistant de vie aux familles

La direction du Gecac et toute l’équipe de Gecac-tremplin, s’est rendue dernièrement dans les locaux de l’Infa, organisme de formation à Montluçon, pour assister à la remise du diplôme Assistant de vie aux familles (ADVF) à neuf de ses salariées.

Le directeur général, Abdou Diallo a félicité les récipiendaires pour le travail fourni et il les a encouragées « à ne pas en rester là. Ce que vous venez d’obtenir est le fruit de beaucoup de travail mais il ne faut pas hésiter, dans la foulée ou un peu plus tard, à continuer la formation pour passer d’autres diplômes. Cela vous laissera plus de chance de poursuivre et de sécuriser votre carrière dans un domaine, le service à la personne, qui a des besoins. »

Le titre de niveau V d’ADVF a été réformé récemment et il permet aujourd’hui, par des passerelles, d’accéder à d’autres diplômes comme DEAS (aide-soignant). Les compétences obtenues sont l’entretien du linge d’un particulier, l’accompagnement d’une personne dans les actes essentiels du quotidien et le relais des parents dans la prise en charge d’enfants à domicile.

La formation dispensée par l’Infa a duré dix mois et comportait près de trois cents heures de cours et soixante-dix heures en immersion en entreprise. Les structures qui ont accueilli les stagiaires se trouvent, elles aussi sur le bassin d’emploi : AMPAD, VITAME Services, Bien Vivre A Domicile, ADHAP Service.

Infa et Gecac sont heureux de voir un taux de réussite de 100% à l’examen qui s’est déroulé dans un appartement pédagogique devant un jury de professionnels. Ils espèrent autant de succès aux prochains groupes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la-montagne-entreprendre-couv
Le Gecac dans La Montagne Entreprendre

la-montagne-entreprendre-p1 la-montagne-entreprendre-p2Si Gecac-Tremplin est régulièrement évoqué dans la presse locale et spécialisée, les autres activités de notre Groupement d’employeurs le sont nettement moins. La Montagne a souhaité se pencher sur l’ensemble du Gecac et s’intéresser aussi, au service de traitement des paies. L’un des thèmes de ce magazine, hors-série du quotidien auvergnat, était l’économie sociale et solidaire dans la région, le Gecac y a naturellement trouvé sa place.

Lire aussi l’Edito de Jean-Yves Vif qui présente l’ensemble de ce numéro 6 de La Montagne Entreprendre. Il rappelle, dès les première lignes, que « le modèle unique n’existe pas, surtout en économie en dé­pit des courants, de Keynes à l’alternatif et au libéralisme financier. C’est plutôt une succes­sion d’initiatives, sou­vent exemplaires, telle l’économie sociale et so­lidaire avec son approche réformiste qui ouvre les pistes de l’entreprise, groupe social de demain, plus réactif, plus créatif et humaniste. »

 

 

56dd31a5d628a5-92057845
Gecac-Tremplin sera présent au Forum à l’inverse

La MJC-Centre social organise, mardi 29 novembre, son Forum à l’inverse dont le but est d’aider les jeunes à apprendre à se présenter lorsqu’ils préparent un entretien d’embauche.

Au travers d’un accompagnement personnalisé, les demandeurs d’emploi sont amenés à s’interroger sur leur savoir faire, leur savoir être. Ils sont amenés à valoriser leurs capacités professionnelles et/ou personnelles.

Sur une après-midi, les participants aménageront un espace à eux en présentant les compétences retenues lors de l’accompagnement. Des recruteurs seront invités à venir les rencontrer et échanger avec eux sur la meilleure façon de mettre en valeur leur savoir faire et savoir être.

C’est pourquoi Gecac-Tremplin, en tant que recruteur positionné dans le secteur social et médico-social sur le bassin d’emploi de Montluçon, a accepté de participer pour la première fois à cette initiative.

 

MJC/Centre social

8, rue Du Général Emile-Mairal
03100 Montluçon
Tél : 04 70 08 35 65

Courriel : accueilmjc@mjc-montlucon.asso.fr

pa113826
Gecac-Tremplin était au Forum de l’emploi

Le service Gecac-tremplin était dernièrement présent au Forum de l’emploi organisé par Pôle Emploi au Centre Athanor à Montluçon. Le but était de faire se faire connaître auprès d’éventuels postulants intéressés pour effectuer des remplacements, dans un premier temps.

pa113823
Plus d’un millier de personnes ont fréquenté ce Forum qui rassemblait 70 entreprises du bassin d’emploi.  Des animations et des ateliers étaient mis en place lors de cette manifestation sur le thème : comment  valoriser vos candidatures ? ou  Les réseaux sociaux, leur place dans la recherche d’emploi. Organismes de formation ont aussi répondu présent et les agents de Pôle Emploi ont essayé de prodiguer nombre de conseils pour améliorer notamment, la confiance des candidats lors des entretiens. Des espaces dédiés avaient été installés sur ces thèmes : jeunes, mobilité, handicap, création d’entreprise.

Pour Gecac-Tremplin, une trentaine des personnes se sont présentées sur le stand. Les candidatures déposées à cette occasion seront étudiées.

 

 

20160926_152752ok
Un premier atelier instructif

20160926_170647ok Gecac-Tremplin, dans sa volonté de participer à l’amélioration du bien être au travail, a lancé un premier atelier pour ses salariés remplaçants en établissements et services sociaux et médico-sociaux. Cet atelier animé par la nutritionniste Brigitte Bonnefoy, contactée par notre partenaire EOVI MCD, s’adressait aux salariés qui travaillent en horaires de nuit et peuvent être, par conséquent, sujets à des troubles alimentaires et du sommeil.

 

Treize personnes ont répondu présentes et se sont intéressées au propos de l’intervenante qui se découpait en quatre axes principaux comme autant de conseils de vie à mettre en pratique dès à présent :

  • Sommeil
  • Exposition au soleil
  • Activité physique
  • Alimentation

Il faut aussi et surtout faire preuve de bon sens et être à l’écoute de soi.

Certaines préconisations ont vite cassé les idées reçues et les certitudes.

Il faut savoir faire la différence entre la faim et la soif car la plupart des gens confondent les deux. Il faut manger lorsque l’on a faim, peu importe le rythme. L’activité physique ne veut pas forcément dire se dépenser à outrance, mais simplement faire l’effort de se promener et de s’exposer au soleil (important pour l’apport en sérotonine qui se transforme en mélatonine et facilite ainsi l’endormissement et la qualité du sommeil). Choisir de manger des aliments de qualité. Seule l’eau permet une bonne hydratation du corps. Mieux vaut limiter voire supprimer les jus de fruits même bio et bien sûr les sodas, sirops… ces produits sont des produits plaisir n’ont aucun effet sur l’hydratation. Enfin, il faut savoir que les féculents ne font pas grossir.
Les participants n’ont pas été avares de questions et se sont interrogés, notamment sur les habitudes : « faut-il manger à heures fixes ? », demande quelqu’un dans la salle. « Non, répond Brigitte Bonnefoy. Chacun son rythme. Si vous n’avez pas faim le matin ne vous forcez pas, c’est que votre corps n’en a pas besoin. Mangez quand la faim est réellement là. » « Faut-il manger quelque chose de sucré lorsque l’on a un coup de fatigue ? » Réponse : « Pas forcément, le coup de fatigue peut-être dû à une légère déshydratation. Il faut commencer par boire et voir si le corps réagit mieux. Sinon, effectivement, manger quelque chose de préférence, un sucre complexe (lent). »
Enfin ce témoignage : « la nuit je me sens moins vigilant, mon alimentation peut-elle changer quelque chose ? » Réponse de la nutritionniste : « oui, par exemple les protéines augmentent l’éveil et favorisent l’attention (viande, poisson, œufs). Ne pas manger trop de gras, et préférer les sucres complexes aux sucres simples car leurs effets perdurent dans le temps. »
L’atelier ne s’arrête pas là, un suivi téléphonique des salariés est proposé afin de vérifier ce qu’ils ont retenu et voir ce qui peut être encore amélioré. En parallèle, satisfait de cette première expérience instructive, Gecac-Tremplin réfléchit à mettre en place d’autres ateliers dans les mois qui viennent.
A suivre donc.
p9133754
Gecac-Tremplin a félicité ses diplômés

p9133758 p9133747 p9133743Gecac-Tremplin et son directeur général, Abdou Diallo, ont organisé un moment de convivialité, mardi dernier, pour une trentaine de diplômés.

Accompagnés par nos soins, la vingtaine de membres de la promo 2016 n’a pas boudé son plaisir de fêter leur diplôme d’aide médico-psychologique, de moniteur-éducateur, d’éducateur spécialisé, d’auxiliaire de vie sociale ou encore, d’agent d’entretien des bâtiments.

A cette promo 2016, se rajoutaient des salariés de promos antérieures qui ont souhaité se présenter de nouveau à des modules manquants afin de valider définitivement leur diplôme.

Tout ce monde s’est rassemblé dans les bureaux de Gecac, à Prémilhat où il a pu être félicité par l’équipe de Tremplin mais aussi par les partenaires (Infa, Pôle emploi, Mission locale,…) et des élus venus pour l’occasion : Bernard Pozzoli, maire de Prémilhat et Annie Bénézy, adjointe déléguée aux personnes âgées et handicapées.

Une fois les discours passés et compte tenu de la chaleur qui régnait, un pot a été pris à l’extérieur ce qui a facilité les échanges jusqu’en fin d’après-midi.

Chaque année, Gecac-Tremplin met en place une ou plusieurs sessions de formations aux diplômes de son secteur pour des personnes embauchées en contrats aidés ou emplois d’avenir et accompagnées sur le chemin de la professionnalisation. Un dispositif qui offre davantage de sécurité en terme de carrière mais c’est aussi un moyen, pour les établissements sociaux et médico-sociaux, de palier les besoins (parfois en urgence) de remplacements.

Gecac-Tremplin assure le recrutement, la gestion des contrats de travail, les fiches de paie, les plannings et l’intégration de ce personnel dans des formations.

Pour les nouveaux diplômés, cette expérience leur permet d’enrichir leur CV et de se positionner lorsqu’un poste se libère dans un établissement.

 

 

Impression
Gecac-Tremplin fête la promo 2016 !

Une vingtaine de salariés de Gecac-Tremplin vont pouvoir se retrouver avec d’autres camarades bénéficiant de l’accompagnement et du dispositif Gecac-Tremplin, mardi 13 septembre. En effet, élus, partenaires, présidents d’associations, directeurs et chefs de service d’établissements pourront féliciter ces salariés qui ont poursuivi ou repris leurs études pour obtenir un diplôme d’éducateur spécialisé, moniteur-éducateur, aide médico-psychologique, entre autres.

La manifestation aura lieu à Prémilhat, dans les locaux de Gecac, à 16h30. Ce sera l’occasion de rappeler, ensemble, le mode de fonctionnement original de Gecac-Tremplin, sa compétence en matière de gestion des remplacements dans les établissements sociaux et médico-sociaux et sa qualité d’accompagnement des salariés vers davantage de savoir-faire dans la prise en charge des personnes en situation de handicap.

Photo d'archives Gecac Communication

Photo d’archives Gecac Communication

Tremplin appel candidats jeunes petite
Gecac-Tremplin en phase de recrutement

Comme chaque année, en fin d’hiver, Gecac-Tremplin met en place une démarche d’anticipation des congés d’été pour les établissements qui font appel à ses services. Une affiche pour favoriser le recrutement sera disposée dans différents lieux de passage du jeune public (+ de 18 ans). De même, il sera présent au prochain Jobs d’été, un forum de l’emploi initié en 2003 par la municipalité. Le but est de recruter des personnes qui seraient susceptibles d’assurer des remplacements dans les établissements médico-sociaux sur la période allant de mai à octobre.

Le forum Jobs d’été est organisé par l’Espace Montluçon Jeunesse, les Points information jeunesse (PIJ) de Montluçon, Commentry et Désertines, Pôle Emploi Nord et Sud et par près d’une quarantaine de partenaires sur le bassin d’emploi de Montluçon.

Rendez-vous mercredi 30 mars, de 13h30 à 18heures, au Centre Athanor (gratuit).

En savoir plus sur Jobs d’été en allant sur le site web d’Athanor :

14534689091027301866_